Si un événement ski (ski alpin, ski nordique ou saut à ski) est suspendu ou reporté, les paris restent valides sous la condition que l’événement soit complété au même endroit dans les 72 heures à venir.

Si l’événement a lieu à un endroit différent, les paris seront considérés comme nuls.

Au cas où un compétiteur ne prendrait pas part à l’événement du tout, tous les paris relatifs à ce compétiteur seront considérés comme nuls.

En ce qui concerne le ski alpin, au cas où l’un ou tous les deux skieurs ne réussiraient pas à finir la course, le vainqueur du duel TT (tête-à-tête) (HH) sera déterminé par le nombre des corses complétées ; au cas où tous les deux skieurs réussiraient à terminer le même nombre de manches, le vainqueur sera déterminé par le temps enregistré officiel concernant les courses complétées.

Au cas où aucun des skieurs ne complèterait la première course en faisant enregistrer un temps officiel, les paris seront considérés comme nuls.